Trois astronautes s’envolent vers la station spatiale internationale

Un cosmonaute russe et deux astronautes américain et canadien ont décollé et ont été placés en orbite sans accroc lundi par une fusée Soyouz.

David Saint-Jacques, Anne McClain et Oleg Kononenko resteront six mois et demi en orbite dans la Station spatiale internationale (ISS), à 400 kilomètres au-dessus de la Terre. Le décollage de la fusée Soyouz était très attendu, près de deux mois après l’échec du dernier lancement, qui avait vu ses deux occupants, Nick Hague et Alexeï Ovitchinine, être contraints à un retour sur Terre.

Cette fois-ci, l’envol a bel et bien réussi, comme le montrent les images de l’AFP TV.

Sur Twitter, le patron de la Nasa Jim Bridenstine a déclaré : « l’équipage est bien en orbite ! Je suis reconnaissant au directeur général [de Roskosmos] Dmitri Rogozine et à toutes les équipes de la Nasa et de Roskosmos pour leur engagement qui a fait de ce lancement un succès. Ad Astra (“vers les étoiles” en latin, ndlr) ! »

Avant le départ, les trois membres de l’expédition disaient avoir « confiance », selon les mots du cosmonaute Oleg Kononenko, qui a assuré que « le risque fait partie de [leur] métier ». Il faut rappeler que depuis l’accident, plusieurs fusées Soyouz ont décollé sans encombre, dont une le 16 novembre, emportant un vaisseau de ravitaillement à destination de la station.

Initialement prévu le 20 décembre, le lancement de cet après-midi a été avancé afin d’assurer une présence permanente dans l’ISS, alors que l’équipage actuel doit revenir sur Terre le 20 décembre.