A Grenoble, une lycéenne blessée par un tir de flash-ball

Une lycéenne de 16 ans a été gravement touchée au visage par un tir de flash-ball, mardi à Grenoble, en marge des manifestations ayant opposé lycéens et CRS.

Une élève de seize ans scolarisée au lycée Jean Jaurès de Grenoble a été gravement blessée au visage mardi 4 décembre, lors d’affrontements entre des lycéens manifestant et des policiers, rapporte le Dauphiné libéré.  La jeune blessée doit être opérée, elle souffre de liaisons importantes à la mâchoire inférieure, selon le quotidien.

L’IGPN saisie

La blessure a été causée par un tir de flash-ball d’une compagnie de CRS qui tentait de maintenir l’ordre, mercredi après-midi à Grenoble.

Les parents ont déposé plainte mardi soir et le parquet a saisi l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour élucider les circonstances de l’incident. A cause de la violence de ses blessures, la lycéenne se voit placée dans une incapacité de travailler « supérieure à trois mois », a précisé le procureur de la République de Grenoble,  Jean-Yves Coquillat.