La France, championne des taxes

La France a devancé le Danemark en 2017, devenant ainsi le pays riche le plus taxé au monde.

Les recettes des taxes françaises culminent à 46.2% du PIB du pays en 2017, selon l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE). L’Hexagone détrône avec ce chiffre le Danemark (46% tout rond), qui a longtemps occupé la première place des pays riches aux taxes les plus élevées. Cela fait un certain temps que les taxes françaises sont en hausse, même si elles connaissent parfois de légères baisses. En 2000, elles représentaient 43,4 % du PIB.

Cette hausse des taxes est cependant une tendance générale. La moyenne du taux de taxation des 30 pays membres de l’OCDE a augmenté à 34,2% du PIB en 2017, quand elle plafonnait à 33,8% en 2000. Cela s’explique par la volonté de nombreux Etats de limiter leurs dettes et leurs trous budgétaires suite à la crise économique mondiale.