L’Assemblée nationale approuve les annonces d’Edouard Philippe

Après le discours du Premier ministre devant l’Assemblée nationale, les députés ont approuvé ses annonces pour désamorcer la crise des gilets jaunes, liée au projet de fiscalité écologique, 358 voix contre 194.

En pleine crise des gilets jaunes, le Premier ministre Edouard Philippe a présenté son projet de fiscalité écologique, mercredi 5 décembre à l’Assemblée nationale, les parlementaires ont approuvé ses annonces : 358 voix contre 194. Le débat a duré près de cinq heures au sein de l’hémicycle.

Un scrutin consultatif

Le gouvernement a souhaité ce scrutin consultatif qui n’engageait pas sa responsabilité en vertu de l’article 50–1 de la Constitution. Lors de son discours à l’Assemblée, Edouard Philippe avait entre autres mesures, annoncé l’abandon de la hausse du prix du carburant pour les six prochains mois.