Le géant pharmaceutique Sanofi va supprimer 670 emplois

Le groupe pharmaceutique Sanofi va supprimer 670 postes sur la base de « départs volontaires » d'ici 2020.

L’annonce de ces réductions d’effectif était redoutée depuis plusieurs jours par les syndicats de l’entreprise. Sanofi va supprimer 670 emplois d’ici 2020, sur la base de départs volontaires, a indiqué à l’agence France Presse le président du groupe, Guillaume Leroy.

Une nouvelle stratégie autour du numérique

En plus de ce plan de départ volontaire massif, Sanofi veut externaliser 80 postes dans l’informatique. Le groupe souhaite dans le même temps lancer de nouveaux recrutements, axés cette fois sur des emplois innovants, dans les secteurs de la bioproduction et du numérique.

Depuis 2008, le géant de l’industrie pharmaceutique a supprimé plus de 4 000 emplois au sein du groupe.