Pour Donald Trump, les gilets jaunes montrent les dangers de l’accord de Paris

C’est une petite phrase qui risque de beaucoup faire parler en pleine COP 24. Donald Trump a réagi, mardi par un tweet, au mouvement des gilets jaunes. En pointant du doigt…l’accord de Paris sur le climat.

« Je suis heureux que mon ami Emmanuel Macron et les manifestants à Paris soient arrivés à la conclusion qui était la mienne il y a deux ans. L’accord de Paris est fatalement imparfait à cause de la hausse des coûts de carburant qu’il provoque dans les pays responsables tandis que les pires pollueurs sont disculpés. Je veux de l’air et de l’eau propres et fais de grands efforts pour améliorer l’environnement des Américains. Mais les Américains imposés — et les travailleurs Américains — ne devraient pas payer pour la pollution des autres pays. »

Selon le président américain, l’accord signé à l’issue de la COP 21, à l’époque jugé comme historique car il était le premier à imposer aux pays signataires de limiter drastiquement leurs émissions polluantes, est donc responsable de la grogne des gilets jaunes. Le texte, obtenu après de longues et âpres négociations, oblige ainsi la France à diminuer sa consommation d’énergies fossiles.

Les taxes sur les carburant, dont la hausse était prévue au 1er janvier 2019 jusqu’à l’annonce d’un moratoire, sont en effet mises en place au nom de l’écologie. Mais, parmi les gilets jaunes, il est justement régulièrement reproché à ces taxes de n’être en réalité que très peu destinées à l’écologie.

Ce tweet de Donald Trump permet quoi qu’il en soit au président américain de rappeler son opposition à l’accord de Paris, dont il a annoncé le retrait américain le 1er juin 2017. Le président américain en profite également pour tacler ironiquement Emmanuel Macron, dont il s’est récemment éloigné après une proximité longtemps affichée entre les deux chefs d’État.