Biathlon : Depuis six ans, Fourcade totalise plus de victoires que toute la Norvège

A l’aube de sa onzième saison sur le circuit professionnel, Martin Fourcade est déjà le plus grand biathlète français, peut-être même toutes nationalités confondues, de l’histoire. Retour en détail sur un palmarès qui peut faire rougir le monde des sports d’hiver et au-delà.

Trente ans et déjà une légende. Martin Fourcade entame jeudi 6 décembre sa onzième saison de coupe du monde de biathlon. Dans sa besace, un nombre incroyable de records et son nom aux côtés des monstres des sports d’hiver comme Ole Einar Bjoerndalen (ancienne star norvégienne du biathlon) ou Jean-Claude Killy (triple champion olympique à Grenoble en 1968).

 

Vous êtes perdu avec le jargon du biathlon ?

Coupe du monde : chaque semaine se dispute une manche de coupe du monde, donnant à la fin de la saison un classement général. Pour chaque manche, différentes épreuves sont programmées (sprint, poursuite, individuel, mass start, relais)
Gros globe de cristal : récompense pour le biathlète ayant totalisé le plus grand nombre de points au total durant une saison de coupe du monde.
Petit globe de cristal : récompense pour le biathlète ayant totalisé le plus grand nombre de points dans une épreuve au cours de la saison.
Championnats du monde : chaque année, ces championnats se déroulent sur une semaine de compétition.

Martin Fourcade se fait réellement connaître du grand public en 2010. Cette année-là, il remporte la médaille d’argent lors du départ groupé (mass start) des Jeux olympiques de Vancouver. La semaine suivante, le Catalan finit vainqueur de trois courses consécutives et fait bien comprendre qu’il faudra désormais compter sur lui. Il remporte d’ailleurs en fin de saison son tout premier petit globe (poursuite) et termine cinquième du classement général de la coupe du monde.

L’année suivante, il glane son premier titre de champion du monde en poursuite. En 2012, il va même plus loin et grave son nom aux côtés des plus grands, en devenant le troisième biathlète de l’histoire à remporter trois titres lors d’un seul championnat du monde. Il s’impose également au classement général de la coupe du monde et repart ainsi avec son premier gros globe.

C’est à cette même période que Fourcade, déjà au sommet, croise la route de Norvégiens, issus de la meilleure nation dans ce sport. Un duel qui va tenir le monde du biathlon en haleine pendant plusieurs années… et encore aujourd’hui. Bjoerndalen, Svendsen puis les frères Boe, tous ont tenté de rivaliser avec l’ogre français, en vain.

Car pendant une demi-douzaine d’années, à lui seul, Martin Fourcade n’a laissé que des miettes à ses adversaires rouge et blanc. Il totalise même 17 victoires de plus que tous les biathlètes norvégiens associés. Une vraie razzia qui confirme qu’il fait partie des plus grands de sa discipline.

Aujourd’hui, seul un record reste dans sa ligne de mire. Celui du nombre de victoires en coupe du monde (95), toujours détenu par le “Cannibale” Ole Einar Bjoerndalen. Encore un petit effort et 21 victoires pour que Fourcade devienne le seul roi des neiges.