[Direct]- Gilets jaunes : le gouvernement convoqué à Matignon à 18h

Ce qu’il faut savoir :

  • A la veille d’une nouvelle manifestation des gilets jaunes demain, l’exécutif est sous pression redoute de nouvelles violences
  • Un dispositif de 89 000 policiers dont 8 000 à Paris, sera déployé sur tout le territoire. Une douzaine de blindés de la gendarmerie seront déployés dans la capitale.
  • Plusieurs manifestations vont être interdites dans le Pas‐de‐Calais. La préfecture a publié des arrêtés concernant quatre lieux donnant accès au réseau autoroutier. Retrouvez les lieux concernés dans notre article ici
  • Emmanuel Macron s’exprimera en début de semaine prochaine sur la crise des gilets jaunes. Le chef de l’Etat prend la décision de ne pas s’exprimer avant les manifestations de samedi pour ne « pas mettre d’huile sur le feu », a précisé Richard Ferrand, président de l’Assemblée Nationale

12h01 : « Manifester est un droit. Alors sachons l’exercer. » A moins de 24 heures d’une mobilisation à hauts risques des gilets jaunes, le gouvernement rappelle dans un clip diffusé vendredi sur les réseaux sociaux que « manifester, ce n’est pas casser ».

11h20 : Le premier ministre a convoqué l’intégralité du gouvernement à Matignon, vendredi 7 décembre à 18h, en amont de l’acte IV de la mobilisation des gilets jaunes, selon France Info.

11h05 : Le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner annonce déposer une plainte contre le député Nicolas Dupont‐Aignan.  « J’ai décidé de porter plainte à l’intention de M. Dupont‐Aignan qui s’envergogne (sic) à dire à l’Assemblée nationale que ce sont “les petits casseurs de M. Castaner qui ont saccagé l’Arc de triomphe” », a déclaré le ministre. « On verra si ce monsieur osera nous opposer son statut de parlementaire. Il ajouterait alors la honte à l’indignité », a‐t‐il ajouté.