Les smartphones pliables arrivent sur le marché

« Le téléphone 5G pliable le plus rapide du monde. » C’est avec cette déclaration que Huawei, deuxième vendeur de smartphones au monde, a présenté au salon mondial de la téléphonie mobile (MWC Mobile World Congress) de Barcelone le Mate X, un téléphone qu’il espère sortir mi-2019. Un marché sur lequel Samsung s’est lancé quatre jours plus tôt en dévoilant le Galaxy Fold, un modèle également compatible avec l’internet ultrarapide 5G. D’autres fabricants comme Xiaomi, TCL (Alcatel) ou encore Motorola ont eux-aussi des prototypes flexibles dans leurs placards. Dans un secteur saturé, en quête d’innovations pour relancer un marché en baisse depuis un an, ces annonces étaient très attendues. Selon ABI Research, il devrait se vendre 248 millions de smartphones pliables en 2027.

Une nouvelle ère technologique ?

De très lourds investissements dans la miniaturisation des diodes des écrans de smartphone ont permis, depuis vingt ans, de présenter des prototypes de mobiles courbés lors de différents salons mondiaux. Aujourd’hui, chaque diode est capable de produire sa propre lumière en totale indépendance. Par ailleurs, les écrans sont désormais fabriqués à partir de plastique. Cela permet de diminuer considérablement leur épaisseur, jusqu’à 0,01mm et donc de gagner en flexibilité. Avec ces nouvelles technologies, les téléphones peuvent se courber, être pliés ou s’enrouler sans que l’intensité de la lumière produite ne soit altérée. « Nos ingénieurs ont travaillé sur cet écran pendant plus de trois années », a déclaré fièrement Richard Yu, directeur général de la branche grand public de Huawei.

Qu’en est-il de la prise en main ?

Le smartphone pliable de Samsung s’ouvre comme un livre. Huawei et Royole (start-up sino-américaine) ont choisi un écran enveloppant la coque du téléphone. Le fabricant chinois Xiaomi, lui, mise sur un écran pliable en trois avec deux volets latéraux. Et le brevet présenté par Apple montre un téléphone se pliant dans le sens de la hauteur, rappelant les anciens téléphones à clapets. Dans un marché où les téléphones se ressemblent tous, la technologie flexible est adaptée de façon radicalement différente selon les constructeurs.

Un téléphone pliable à quel prix ?

Le Galaxy Fold de Samsung commercialisé à partir du 26 avril en Asie, puis aux Etats-Unis, sera vendu 2000 $, soit environ 1745 €. Son concurrent chinois le Mate X, normalement disponible à l’été aura un prix encore plus excessif puisqu’il est annoncé à 2 299 €. « C’est très cher », estime Richard Yu, le dirigeant de Huawei,« mais nous travaillons pour faire baisser les prix. » Pas question d’un produit grand public pour le moment, mais plutôt d’un objet de niche. Le groupe chinois Huawei devrait ainsi conforter sa place de numéro deux mondial, devant Apple.