Une hausse de 15% de saisies de tabac de contrebande

Près de 100 tonnes de stupéfiants ont été saisies en 2018, d’après les douanes françaises. Cela correspond à une hausse de 47,3% par rapport à 2017. Avec une augmentation de 15,1% et plus de 16 000 prises cette année, le nombre de saisies de tabac de contrebande a également fortement augmenté. « Des résultats impressionnants », se félicite le ministre chargé du Budget, Gérald Darmanin.

« On assiste à une explosion des saisies provenant du trafic du quotidien, les gens qui reviennent avec 8, 10, 15 cartouches quand ils passent la frontière, ou ceux qui vendent par internet, Facebook notamment, ce qui est totalement illégal », a expliqué le ministre, dont la lutte contre le tabac de contrebande était la priorité de 2018.

La vente et l’achat de tabac sur Internet ont été interdits en 2015. Pour mettre cette loi en oeuvre, la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) s’est équipée d’une cellule spécialisée dans les trafics sur Internet. Selon RTL, les quantités de tabac saisies sur le web et le « darkweb » ont bondi de 32 % l’année dernière, avec 14,14 tonnes de marchandise saisies en 2018, contre 10,78 en 2017.

Selon les douanes, le trafic mondial de tabac alimenterait « parfois des réseaux terroristes dans certaines régions du monde comme en Afghanistan ou au Sahel », et pèserait entre 40 et 50 milliards de dollars.