Ancien fidèle de Trump, Michael Cohen dépeint un président « raciste » et « menteur »

L'ancien avocat du président américain est auditionné ce mercredi sur les liens entretenus par Donald Trump avec la Russie et la gestion de son empire immobilier.

Voilà une série américaine dont le succès ne doit rien à son suspens. Les meilleures répliques du nouvel épisode de la commission parlementaire sur les liens avec la Russie de Donald Trump et la gestion de son empire immobilier ont été dévoilées bien avant le début du générique. Ce mercredi 27 février, c’est Michael Cohen, l’ancien avocat du président qui est auditionné devant la Chambre des représentants, récemment repassée sous contrôle démocrate.

Présent pendant près de dix ans au sein de la direction de la « Trump organization », conseiller loyal et oreille attentive de Donald Trump, Michael Cohen est un témoin menaçant. Son interrogatoire est très attendu — puisque c’est le seul, sur les trois qu’il aura a subir, qui sera public et retransmis en direct à la télévision. Les plus impatients ont pu découvrir dans plusieurs médias américains des extraits plus qu’acérés des déclarations que se prépare à faire celui qui était surnommé « le pitbull de Donald Trump ».

À Hanoï, Donald Trump veille

Ancien fidèle parmi les fidèles, Michael Cohen devrait cette fois détailler devant les parlementaires les « mensonges, le racisme et la tricherie » du président américain. D’après le New York Times, le témoin à charge va également expliquer qu’on lui a ordonné pendant la campagne présidentielle de mentir sur un projet immobilier en Russie. Mardi 26 février, pendant son premier jour d’audition qui se déroulait cette fois à huit‐clos, Michael Cohen a déclaré : « J’attends avec impatience de raconter ma version aux Américains. Je les laisserai décider qui dit la vérité ».

En déplacement au Vietnam à l’occasion d’un sommet avec le dirigeant nord‐coréen, Donald Trump a riposté en tentant de discréditer son ancien avocat en rappelant sa condamnation. Dans un tweet accusateur, il a prétendu que ce dernier mentait « afin de réduire sa peine de prison ».

Condamné à trois ans de réclusion pour fraude fiscale, fraude bancaire, parjure et violation des lois sur le financement des campagnes en décembre dernier, Michael Cohen doit être incarcéré le 6 mai prochain. La chaîne de télévision américaine CNN affirme que Donald Trump devrait malgré tout regarder l’audition entre les séances de négociation à Hanoï.