Spectaculaire accident de train au Caire

Plus de vingt personnes ont été tuées et une quarantaine d’autres blessées mercredi à la gare centrale du Caire, capitale de l’Egypte, à la suite d’un accident de train ayant provoqué un important incendie, a‐t‐on appris de sources sécuritaire et médicale. La cause de l’accident n’est pas encore connue. Selon certains observateur, le train serait entré en collision avec un bloc métallique alors que d’autres affirment qu’il aurait heurté le quai. 

L’accident a déclenché un important incendie à l’intérieur de la station centrale Ramsès, la principale gare ferroviaire de la mégalopole égyptienne. Très rapidement, une dizaine d’ambulances et autant de camions de pompiers ont été déployés devant, selon un journaliste de l’AFP au Caire.

Dans une déclaration publique, le Premier ministre égyptien Mostafa Madbouly dépêché sur place, a prévenu que « toute personne responsable de négligence devra en répondre »  et faire face à de « sérieuses » conséquences. 

L’entrée principale de la gare était filtrée par la police, pendant que le train à quai était inspecté par des pompiers. Le trafic automobile — toujours dense au Caire — autour de la gare a été interrompu.

Il n’est pas rare que l’Égypte soit confrontée à des accidents ferroviaires. La circulation anarchique des trains, la vétusté des wagons ou encore le peu d’entretien des voies ferrées, font partie des principales causes des 1 793 accidents de trains enregistrés dans le pays en 2017.