À Paris, un SDF meurt tous les trois jours

Au moins 31 sans domicile fixe y ont trouvé la mort entre janvier et mars.

Un corps sans vie a été découvert près des Halles à Paris (1er arrondissement), ce mercredi 10 avril au matin, selon Le Parisien. C’était celui d’un SDF, installé rue Saint‐Honoré pour la nuit. La dernière victime d’une longue série.

Le collectif «Les Morts de la Rue», qui recense les décès de SDF dans la rue, en a comptabilisé au moins 108 sur les trois premiers mois de l’année 2019. Principalement des hommes, décédés à l’âge moyen de 48 ans.

Les SDF morts dans la rue en 2019 à Paris et en petite couronne

Sur ces 108 décès, 42 ont eu lieu en Île‐de‐France dont 31 à Paris, soit un tous les trois jours. Une majorité qui s’explique par la forte concentration de SDF dans la capitale.

Le 2 avril, le collectif organisait un rassemblement en hommage aux 566 morts de la rue en 2018. 566 morts en 365 jours, soit trois morts tous les deux jours. Un chiffre terrifiant, qui risque de se renouveler cette année : avec la fin de la trêve hivernale, les SDF sont plus exposés.