Jean‐Marie Le Pen convoqué au tribunal pour détention d’armes

L’eurodéputé Rassemblement National Jean-Marie Le Pen est convoqué ce jeudi 11 avril devant le tribunal de Nanterre pour détentions d’armes : des faits qui datent de 2015.

Jean‐Marie Le Pen est attendu ce jeudi au tribunal de Nanterre pour répondre de détentions d’armes retrouvées en 2015 dans son domicile et chez son épouse Jany, a indiqué son avocat à l’AFP.

Maître Frédéric Joachim précise que Jean‐Marie Le Pen est poursuivi pour avoir détenu illégalement «un fusil de chasse, un revolver calibre 22 et un petit pistolet de collection».

Concernant le révolver, l’avocat affirme que le cofondateur et ex‐président du Front national détenait une autorisation de port d’arme qui lui a été «restituée par la suite». Le fusil de chasse faisait «partie de l’héritage de Jany Le Pen» dont l’ex mari était chasseur.

Les armes avaient été découvertes par des pompiers lors d’un incendie au domicile de Jany Le Pen à Rueil‐Malmaison dans les Hauts‐de‐Seine le 26 janvier 2015. Elles avaient été remises à la police.

Me Frédéric Jocachim juge qu’il s’agit «d’une histoire ridicule, une histoire de cornecul» et ajoute que selon lui «les enquêteurs ont mis plus de zèle à saisir ces armes qu’à découvrir la véritable cause de l’incendie».