L’Eataly s’attable dans le Marais

L'enseigne Eataly, dédiée à la gastronomie italienne, s’installe vendredi dans deux bâtiments rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie à Paris (IVe arrondissement).

Les gourmands parisiens vont pouvoir s’offrir une tranche de dolce vita. Le concept-store Eataly dédié à la gastronomie italienne ouvre à Paris dans deux bâtiments rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, ce vendredi. Pour sa grande première en France, l’enseigne fondée par Oscar Farinetti en 2007 a vu les choses en grand. Avec ses 2500 mètres carrés accessibles au public répartis sur deux bâtiments, les passionnés de parmesan, prosciutto et autres tiramisus auront de quoi choisir parmi 1500 produits made in Italy

L’espace du concept-store est organisé en trois niveaux qui s’articulent autour d’une piazza centrale. Il sera ouvert sept jours sur sept de 8 heures 30 à minuit. Au milieu des rayons emplis de produits agroalimentaires haut-de-gamme sont dressées une quinzaine de tables hautes pour permettre aux plus impatients de consommer sur place. A l’étage et au sous-sol, on trouve des restaurants et des cours de cuisine. 

C’est le groupe Galeries Lafayette qui est détenteur de la franchise exclusive de la marque Eataly en France. Pour sa nouvelle cantine au BHV (Bazar de l’Hôtel de Ville), le groupe espère plus d’un million de clients par an.

Une enseigne déjà présente dans treize pays

Malgré la renommée planétaire du patrimoine gastronomique italien, il n’y avait pas, avant Eataly, de distributeur international de produits agroalimentaires made in Italy. Lancée en 2007 à Turin, l’enseigne s’inscrit dans l’air du temps avec son concept de food hall qui rappelle les marchés de quartier. L’idée tient en un mot : authenticité. 

Ainsi les magasins de la marque ont bâti leur succès en proposant des aliments haut de gamme, provenant essentiellement de petits producteurs italiens. Une philosophie inspirée du mouvement Slow Food créé en Italie en 1986. Le plus pour les consommateurs, c’est qu’il peuvent consommer sur place et même apprendre à cuisiner les produits phares. Un modèle destiné à démultiplier les sources de revenus et à fidéliser les clients. Selon le service de communication, il sera appliqué à la lettre dans le magasin parisien. 

Il faut dire qu’on ne change pas une recette qui rapporte, et ce modèle a permis à Eataly de s’étendre dans pas moins de treize pays. À New York, le concept-store est devenu un véritable phénomène. Lancé en 2010 dans le Flatiron Building sur 7000 mètres carrés, le magasin a dépassé, en trois mois seulement, les 15 000 visiteurs quotidiens et les 18 millions de dollars de chiffre d’affaires, selon le journal Il Sole 24 Ore

Le distributeur compte à l’heure actuelle 20 000 références de produits (qui seront toutes au catalogue parisien). L’année dernière, 33 millions de clients ont passé les portes des food halls de l’enseigne. En 2018, le chiffre d’affaires a dépassé les 600 millions d’euros.

Mais, même fort de ce succès, la marque italienne va certainement devoir jouer des coudes pour s’imposer à Paris. Dans la capitale, la bataille des mégastores agroalimentaires haut de gamme est déjà bien lancée. Tous les grands magasins ont le leur : Lafayette Gourmet, Maison Plisson, le Printemps du goût… Le plus ancien des food courts parisiens, la Grande Epicerie (rue de Sèvres), en a même ouvert un l’année dernière rue de Passy.