Les retraités manifestent à Paris contre «un gouvernement sourd dingue»

A Paris et dans toute la France, les retraités se mobilisent dans le cadre du « Printemps des retraités », à l’initiative de neuf syndicats et d’associations. Au coeur des revendications : une hausse du pouvoir d’achat et une meilleure justice fiscale.

De la CGT à la FSU en passant par FO, neuf syndicats et associations de retraités appellent ces derniers à se mobiliser partout en France, ce jeudi 11 avril, contre un gouvernement de sourd dingue». « Dès son arrivée à la présidence de la République, M. Macron a attaqué les retraité.e.s : gel des pensions pour 2018 et 2019, augmentation de 25% de la CSG, soit une perte de pouvoir d’achat de 5% en deux ans !», expliquent les organisations syndicales dans leur appel.

À Paris, la manifestation partira de Châtelet à 14h30 pour rejoindre la Place de la République, en passant par le boulevard de Sébastopol puis la rue de Turbigo. Des cortèges sont attendus dans toute la France. La dernière manifestation parisienne de retraités, le 31 janvier, avait réuni plusieurs milliers de personnes.

Les principales revendications sont une suppression de la CSG, la revalorisation des pensions de retraites, un minimum de pension à hauteur du Smic et la prise en charge de la perte d’autonomie à 100% par la Sécurité sociale.

Les associations de retraités appellent également à plus de justice fiscale, expliquant que «de l’argent, il y en a !». Elles demandent le rétablissement de l’IDF, l’imposition des dividendes à l’impôt progressif, le rétablissement de l’exit tax et une lutte contre la fraude fiscale.

Il s’agit de la septième mobilisation des retraités depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Photo : Force ouvrière (manifestation des retraités du 15 mars, à Paris)