Affaire de viol présumé : l’accusateur de Pierre Palmade reconnaît avoir menti

L’humoriste Pierre Palmade, placé en garde à vue à Paris jeudi 11 avril dans le cadre d'une enquête pour viol a finalement été relâché dans la soirée, son accusateur ayant reconnu avoir menti.

 

L’humoriste Pierre Palmade, placé en garde à vue à Paris dans la matinée du jeudi 11 avril pour des soupçons de viol, a été relâché dans la soirée, rapporte RTL. Aucune charge n’a été retenue contre l’acteur de 51 ans pour le chef d’accusation de «viol». Il était mis en cause par Abdelhaim H., un jeune homme de 19 ans avec qui il aurait consommé de la cocaïne et passé une soirée. Celui‐ci a finalement reconnu avoir accusé l’humoriste à tort. Pierre Palmade, également poursuivi pour usage de stupéfiants, pourrait encore faire l’objet de poursuite judiciaires.

Abdelhaim H., lui, est retenu par la police pour violence et dégradations après avoir saccagé l’appartement de Pierre Palmade. Le premier district de la Préfecture de police de Paris a été saisi de l’enquête.

Pierre Palmade avait fait son grand retour en 2018 avec son one‐man‐show Aimez‐moi à Paris. Il était en tournée après une pause de huit ans dans sa carrière et s’apprêtait à reformer sa troupe de café‐théâtre parisienne fin avril.