Un appartement explose dans le XVIIIe arrondissement

Une explosion a détruit un appartement cette nuit dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Deux personnes sont blessées. La catastrophe aurait été déclenchée par une fuite de gaz.

Il est 22 heures dans le quartier de la Chapelle quand un bruit retentit. Rue de Riquet, une explosion vient de souffler un appartement dans un immeuble de quatre étages. D’impressionnantes images montrent un bâtiment complètement éventré. Les fenêtres ont été arrachées. Les résidents de l’immeuble ont été évacués et hébergés dans une auberge de jeunesse de la Halle Pajol.

Une femme, brûlée à 20%, a été prise en charge en urgence absolue. Quatre appartements du premier et du deuxième étage de l’immeuble ont été endommagés dans cet immeuble où soixante‐dix personnes résident. « La structure a été très fragilisée et risque de tomber à tout moment », a expliqué le commandant Eric Moulin à BFMTV.

La nature de l’explosion n’est pas encore connue. Mais il pourrait s’agir d’une fuite de gaz «vu l’odeur dans le quartier» a témoigné un riverain au Parisien. «C’était un bruit sourd et net. Il n’y a pas eu d’incendie ». Si la piste du gaz s’avérait, il s’agirait de la troisième catastrophe de ce type en quelques semaines après l’explosion rue de Trévise survenue en janvier, et celle dans le VIe arrondissement le 1er avril. En revanche, c’est l’origine de l’accident qui pose plus de questions. Selon le Parisien, plusieurs riverains ont la certitude que le gaz a été ouvert volontairement. LCI indique que l’occupante de l’appartement aurait tenté de mettre fin à ses jours.

Les sinistrés n’ont pour l’instant, pas l’assurance de pouvoir retourner dans leur logement.