Un cinéaste de Montfermeil en compétition à Cannes

Le premier long-métrage du réalisateur montfermeillois Ladj Ly, Les Misérables, est en compétition au Festival de Cannes 2019.

C’est la consécration pour le réalisateur Ladj Ly, qui voit son premier long‐métrage, Les Misérables, faire partie des dix‐neuf films en compétition pour la Palme d’or 2019. Tourné à Clichy‐sous‐Bois et Montfermeil (Seine‐Saint‐Denis), le film raconte l’histoire des premiers jours de Pento, un policier muté à la BAC dont la première interpellation dérape.

Le Montfermeillois a laissé éclater sa joie sur Instagram à l’annonce, jeudi matin, de la sélection officielle de la 72e édition du festival, qui se déroulera du 14 au 25 mai 2019. Son film est une adaptation d’un court‐métrage du même nom, qu’il a tourné en 2016. Il avait été sélectionné aux César 2018 dans la catégorie «meilleur court‐métrage».

Ladj Ly est l’un des piliers du collectif Kourtrajmé, une société de production de courts‐métrages créée en 1994 par les cinéastes Kim Chapiron et Romain Gavras. Il s’est fait connaître en filmant un documentaire sur les émeutes de 2005 à Montfermeil.

Le réalisateur de 41 ans sera en compétition pour la Palme d’or 2019 aux côtés de Pedro Almodovar, Xavier Dolan, Ken Loach, ou encore les frères Dardenne.

Photo : François Mori (AP)