Bus à Paris : tout change à partir de samedi 

Samedi 20 avril, le réseau de bus parisien connaîtra un grand chambardement. Point sur les modifications, les créations et les suppressions de lignes.

La chasse aux bus plutôt que la chasse aux œufs. Pour ce week‐end de Pâques, la RATP lance son nouveau réseau de bus à Paris et en périphérie. Au total, quarante‐deux lignes sont modifiées, trois sont supprimées (53,65,81) et cinq seront créées (25,45,59,71,77), à partir du samedi 20 avril. Elles n’avaient pas connu de modifications depuis 1950. Coût total de la réorganisation : 39,39 millions d’euros en 2019, puis 39,2 millions d’euros d’investissement chaque année à partir de 2020.

Christophe Najdovski, adjoint à la ville de Paris aux transports, explique l’objectif de ce bouleversement : «Ce nouveau plan nous permet de rééquilibrer les choses, de mieux desservir les quartiers sous‐dotés», a‐t‐il déclaré dans les colonnes du Parisien. 10 000 agents RATP sont mobilisés dans la capitale et la petite couronne pour aider les usagers à se repérer.