Opération évacuation des tableaux de Notre‐Dame

Treize tableaux abîmés durant l'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris dans la nuit de lundi à mardi sont transférés vers le musée du Louvre depuis ce vendredi matin.

Si l’essentiel des œuvres de Notre‐Dame a pu être sauvé, la vigilance reste de mise. Depuis ce vendredi matin, aux aurores, treize grands tableaux ornant les murs de la cathédrale sont évacués pour être transférés vers le musée du Louvre. Les toiles, qui ont été abîmées lors de l’incendie de la cathédrale lundi soir, vont y être analysées et éventuellement rénovées, selon les informations de la chaîne LCI. Elles seront placées dans une pièce à part, afin que leur humidité n’abîme pas les autres œuvres déjà entreposées dans le musée, précise RTL.

Pour évacuer ces immenses tableaux – le plus grand mesure cinq mètres de haut – le ministère de la Culture doit employer les grands moyens. Il a fait appel a des entreprises spécialisées dans le transport d’œuvres. Pour extraire un seul tableau, six à sept personnes sont requises, pour environ trois heures de travail.

Le ministre de la Culture Franck Riester a indiqué à l’AFP que «l’intégralité des tableaux serait retirée dans la journée». Après cette évacuation, il ne devrait rester dans la cathédrale que quatre œuvres, intactes, qui ne sont pas encore accessibles pour des raisons de sécurité.