Le shot d’actu de 13h30

Nathalie Loiseau, tête de liste LREM pour les européennes, a figuré sur une liste étudiante d’extrême-droite. C’est une information du site Mediapart : lors des élections étudiantes de Sciences Po en 1984, elle apparaît sur la liste de l’Union des étudiants de droite, un syndicat étudiant créé par des membres du Groupe union défense [GUD, actuel Bastion social, ndlr]. « Oui, il y a 35 ans, j’ai commis une erreur (…) je ne le savais pas, je le regrette », se défend l’ex-ministre chargée des Affaires européennes dans une vidéo postée sur son compte Twitter.

Le couple Fillon renvoyé en correctionnelle dans l’enquête sur les soupçons d’emploi fictif. Plus de deux ans après l’affaire qui a précipité la chute de l’ex-candidat de la droite à la présidentielle de 2017, il est accusé de « détournement de fonds publics » et « abus de biens sociaux ». Son épouse, qui était rémunérée comme collaboratrice parlementaire, est poursuivie pour « complicité et recel » des délits de détournement de fonds publics et d’abus de biens sociaux.

Le petit déjeuner gratuit à l’école ? L’Etat lance le financement de cette initiative à hauteur de 6 millions d’euros pour l’année 2019. Mesure phare du plan pauvreté annoncé en septembre dernier par le président de la République, elle concernera à terme « 100 000 enfants » dans les « territoires prioritaires », a précisé le ministre de l’Education, Jean‐Michel Blanquer. Le dispositif, déjà testé dans huit académies comme Nantes ou Toulouse, sera généralisé à l’ensemble du territoire dès le mois de septembre.