Seuls 4 Européens sur 10 savent que les élections sont en mai

Selon un sondage publié jeudi 25 avril par le Parlement européen, seuls 5% des Européens connaissent la date exacte des prochaines élections européennes.  

A l’approche du scrutin européen, le risque d’abstention est élevé. Moins de 40% des citoyens de l’Union européenne savent que les élections se tiendront en mai, selon un baromètre dévoilé ce jeudi 25 avril par Kantar Public. Cette proportion est nettement plus faible dans des pays comme l’Espagne (28%), la Finlande (26%) ou les Pays-Bas (12%). Commandé par le Parlement européen, ce rapport indique que ce chiffre atteint 34% en France, soit un Français sur trois.

Le spectre de l’abstention record de 2014 plane sur le scrutin

En 2014, un faible pourcentage de participation avait été enregistré lors des élections européennes. A l’échelle de l’Union, seulement 42,6% des électeurs s’étaient rendus aux urnes, chiffre le plus bas depuis 1979, date de la première élection du Parlement européen, au suffrage universel direct. Dans l’Hexagone, l’abstention avait atteint 56%. Selon Eddy Vautrin-Dumaine de Kantar Public, ce taux devrait peu évoluer cette année même si la prévision reste « délicate ». Parmi les sondés, 44% des Français ont indiqué qu’ils iraient voter le 26 mai prochain. Ce chiffre franchit la barre de 50% dans seulement quatre pays : le Danemark, les Pays-Bas, la Suède et la Belgique.

L’économie comme première préoccupation

Selon l’Eurobaromètre du Parlement européen, la lutte contre le chômage des jeunes, l’économie et l’immigration sont les principaux sujets de préoccupation des Européens pour ces élections. Le changement climatique figure également en tête de liste. Un intérêt qui se confirme par les nombreuses manifestations organisées pour l’environnement dans les pays de l’Union depuis le début de l’année. A l’approche des élections qui auront lieu en France le 26 mai, ces thèmes deviennent d’ailleurs incontournables dans les débats politiques.