Une baisse de l’impôt sur le revenu pour « 15 millions de foyers » précise Darmanin

Une réduction d’impôt dès janvier 2020, pour 15 millions de foyers. Voilà à quoi devrait ressembler la baisse annoncée par Emmanuel Macron hier soir.

L’impôt sur le revenu sera baissé « significativement » pour répondre à « l’injustice fiscale » dénoncée lors du grand débat. Emmanuel Macron n’a pas donné plus d’informations lors de sa conférence de presse, jeudi 25 avril. Ni une ni deux, Gerald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, et Bruno Le Maire, ministre de l’économie, ont débarqué sur les matinales pour donner quelques indications.

Une baisse dès le mois de janvier 2020

Cette baisse de l’impôt sur le revenu s’appliquera « dès le mois de janvier 2020 » et concernera la classe moyenne, a affirmé Gerald Darmanin sur RTL. Classe moyenne, un mot bien vaste. L’ancien maire de Tourcoing a refusé de donner une tranche de revenus des Français bénéficiant de ce geste. Il a estimé que cette baisse s’établirait « autour de 10% » pour chaque contribuable, « à l’exception des plus riches ».

15 millions de foyers concernés

« 15 millions de foyers fiscaux français [pourraient] être touchés, concernés, par cette baisse d’impôt », a détaillé Bruno Le Maire sur LCI. Il compte proposer cela au Premier ministre Edouard Philippe lors du séminaire gouvernemental de mardi. Qui dit baisse de l’impôt pour le contribuable, dit baisse des recettes de l’Etat. Elles sont estimés à cinq millions, mais Bruno Le Maire a tenu a précisé que « sur la dépense publique, nous ne lâcherons rien”, sans préciser quelles mesures d’économies il entend prendre pour réduire la dépense.