Écologie : des propositions citoyennes attendues «avant la fin de l’année» selon de Rugy

Le ministre de la transition écologique a annoncé ce matin sur CNews que Conseil de la participation citoyenne rendrait ses propositions avant la fin de l’année.

Mettez un peu de référendum, un peu de tirage au sort, un peu d’écologie. Mélangez toutes ces revendications des Gilets Jaunes et voilà le Conseil de participation citoyenne. Annoncé jeudi 25 avril par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse, cette innovation démocratique a été détaillée ce matin par François de Rugy, ministre de la transition écologique, sur CNews.

« Ce sont les citoyens tirés au sort qui vont faire des choix, sur la question de la fiscalité écologique, des moyens alloués, des mesures législatives et réglementaires, sur le chauffage, les voitures… Ce que ces citoyens auront proposé en six mois, avant la fin de l’année, ces propositions seront soumises soit au Parlement soit au référendum », a détaillé le ministre.

Il a estimé que « l’écologie sera peut‐être le seul sujet sur lequel il y aura un référendum » et que celui‐ci pourrait avoir lieu « avant la fin de l’année. »

Concrètement, 150 citoyens seront tirés au sort pour siéger dans ce nouveau conseil qui viendra remplacer le Conseil économique, social et environnemental (Cese). François de Rugy a précisé qu’ils seront « représentatifs de la société française », saluant une « méthode nouvelle », une « innovation ». Le ministre a indiqué qu’il souhaitait que des représentants des syndicats, des élus locaux, et des parlementaires siègent aussi aux côtés de citoyens dans ce nouveau Conseil afin de rédiger des propositions de loi.