Edouard Philippe veut faire baisser le coût du permis de conduire de 30%

Le premier ministre Edouard Philippe a annoncé ce jeudi 2 mai une série de mesures visant à faire baisser le coût du permis de conduire d’environ 30% et à faciliter son obtention.

 

Alors qu’aujourd’hui passer le permis coûte entre 1600 et 1800 euros aux Français, le gouvernement a annoncé ce jeudi 2 mai, une série de mesures pour « un permis de conduire plus rapide » mais aussi moins cher.

Parmi les mesures concrètes annoncées par le gouvernement, le développement de simulateurs de conduites. Les élèves des autos‐écoles équipées pourront travailler sur simulateur jusqu’à 10 heures sur les 20 obligatoires.Le gouvernement s’est également prononcé en faveur de l’apprentissage sur boîte de vitesse automatique, considéré comme plus facile et plus rapide.Toujours dans le but de simplifier l’obtention du permis, le premier ministre préconise le passage de l’examen dès 17 ans, pour « augmenter l’expérience du jeune conducteur ». L’âge pour commencer à conduire seul reste néanmoins fixé à 18 ans.

« moderniser l’épreuve pratique »

Pour “moderniser l’épreuve pratique”, une plateforme de réservation en ligne des places d’examen sera testée pendant 8 mois, dans cinq départements français (Aude, Haute‐Garonne, Gers, Gard et Hérault).

Enfin, le temps d’attente pour repasser l’examen en cas d’échec de l’épreuve pratique sera déterminé en fonction du résultat obtenu lors du premier passage. Plus le score obtenu le jour J sera faible, plus le délai sera long.

Ces mesures devraient être appliqué courant 2020, après avoir été validées par l’assemblée dans les semaines à venir.

En 2018, 1,9 millions de français ont passé l’examen d’obtention du permis de conduire.