Suivez en direct le procès France Télécom

Dix ans après la vague de suicides dans l'entreprise, le procès de ses ex dirigeants, dont son ancien patron Didier Lombard, démarre lundi devant le tribunal correctionnel de Paris. Notre reporter est sur place, elle raconte.

En 2008 et 2009, 19 salariés de France Télécom mettent fin à leurs jours, pour certains, sur leur lieu de travail. Pendant deux mois se tiendra à Paris le procès de l’entreprise, devenue le symbole de la souffrance au travail. C’est notamment le fonctionnement de France Télécom à la fin des années 2000 qui intéresse la justice.

Entre 2007 et 2010, une politique de management a été mise en place pour  que 22 000 salariés quittent l’entreprise. Un processus qui suscite de la souffrance au travail et mène à ces dizaines de drames. Aujourd’hui, les syndicats et les associations de victimes veulent faire de ce procès celui d’un “système de harcèlement institutionnel d’une rare violence”.

SUIVEZ LE PROCES EN DIRECT SUR LE TWITTER DE NOTRE REPORTER MAÏTÉ CHARLES

Le cas France Télécom n’est pas isolé. Dans les années 2000, ont découvre dans de nombreuses entreprises des risques psychosociaux liés au stress, avec des suicides.

Dix ans après cette vague de suicides, la prévention et la reconnaissance de la souffrance au travail ont fait du chemin. Cependant, des progrès restent à faire. Dans une étude parue en 2015, l’agence nationale Santé publique France estimait à 480.000 le nombre de salariés touchés par des troubles psycho‐sociaux liés au travail. En 2016, ils n’étaient que 10.000 à avoir été indemnisés par l’Assurance maladie.