Dieselgate : 535 millions d’euros d’amende pour Porsche

La justice allemande mène depuis juillet 2017 des investigations chez cette filiale du constructeur automobile Volkswagen. 

Le constructeur automobile Porsche a accepté de payer une amende de 535 millions d’euros en Allemagne pour l’affaire du dieselgate, a annoncé le parquet de Stuttgart ce mardi. Comme Audi, condamné à 800 millions d’euros d’amende, le constructeur est une filiale de Volkswagen.

Les magistrats ont mis en évidence des « manquements au devoir de surveillance » rendant possible la vente de voitures diesel « dont les émissions d’oxyde d’azote (NOx) ne correspondaient pas aux normes ». La justice allemande mène depuis juillet 2017 des investigations chez Porsche. Le parquet de Stuttgart a ouvert une procédure administrative à l’encontre de la filiale de Volkswagen en février dernier. 

Le coût du scandale estimé à quelque 30 milliards d’euros

Cette amende constitue un nouveau rebondissement dans l’affaire du dieselgate, qui a débuté en 2015. Vokswagen avait admis avoir violé la règlementation anti‐pollution, en installant sur 11 millions de ses véhicules un logiciel capable de tromper les contrôles sur les émissions d’oxyde d’azote.

LIRE AUSSI SUR LE SITE DU POINT : https://www.lepoint.fr/automobile/securite/dieselgate-les-etapes-d-une-descente-aux-enfers-07–09-2018–2249351_657.php

Dans son dernier rapport, datant du 2 mai 2019, le constructeur a estimé à un milliard d’euros le coût lié à cette affaire pour le dernier trimestre. Un montant qui fait grimper à quelque 30 milliards d’euros le coût total de l’affaire pour le groupe (frais de justice, amendes, coût de production,…). Volkswagen a annoncé en début de mois avoir constitué une provision de 5,5 milliards d’euros pour couvrir d’éventuelles nouvelles conséquences du scandale.