L’association France Handicap appelle à manifester le 14 mai

Déçue face à l'action du gouvernement pour améliorer la vie quotidienne des handicapés, l'association APF France Handicap lance une semaine de mobilisation.

Deux ans jour pour jour après l’élection d’Emmanuel Macron, les militants d’APF France Handicap ont annoncé ce mardi leur intention de se mobiliser toute la semaine via une « caravane pour les droits » qui sillonnera la France à travers 20 villes‐étapes, avant de s’arrêter à Paris le 14 mai, jour anniversaire de l’entrée en fonction d’Emmanuel Macron.

Une manifestation est prévue ce jour‐là entre la place d’Italie et la place de la République. Les organisateurs souhaitent remettre à cette occasion une lettre au chef de l’Etat. Parmi leurs revendications, les militants demandent notamment que la notion de handicap soit inscrite dans la Constitution.

Un constat « extrêmement mitigé »

Malgré l’ambition affichée du candidat de faire du handicap « un thème prioritaire de son quinquennat », le constat est « extrêmement mitigé » pour Alain Rochon, président de l’APF.

Lors d’une conférence de presse à Paris organisée ce mardi, l’association concède que certaines mesures « vont dans le bon sens » (la revalorisation de l’allocation adulte handicapé, ndlr),  mais note que les personnes handicapées ont toujours le sentiment que leurs droits sont « bafoués ».

Selon une enquête Ifop publiée aujourd’hui, seules 11% des personnes handicapées se disent satisfaites de l’action du chef de l’Etat en matière de handicap et 6% considèrent que leur situation s’est améliorée depuis le précédent quinquennat.

LIRE AUSSI : DEUX ANS APRÈS SON ÉLECTION, QU’A FAIT EMMANUEL MACRON POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES ?