Bénin : les deux otages Français ont été libérés

Deux militaires français ont été tués pendant l'opération de sauvetage de quatre personnes, dont deux Français.

 

 

Ils sont sains et saufs. Patrick Picque et Laurent Lassimouillas, les deux touristes français portés disparus au Bénin depuis le 1er mai dernier, ont été retrouvés. Le président Emmanuel Macron accueillera les deux otages français libérés samedi à Villacoublay.

C’est l’armée française qui a libéré les deux hommes ainsi qu’une citoyenne américaine et une ressortissante sud‐coréenne, dans la nuit de jeudi à vendredi. Quatre ravisseurs et deux militaires ont été tués pendant l’opération. La ministre des Armées Florence Parly a adressé ses condoléances aux proches des deux mariniers, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. Macron présidera une cérémonie en leur hommage, en début de semaine.

La piste d’un enlèvement

Le commerçant parisien et le professeur de musique étaient en vacances pour une dizaine de jours au Bénin. Ils ont disparu lors de leur safari dans le parc de la Pendjari. La région, frontière du Burkina Faso, est connue pour être tombée aux mains de nombreux groupes armés et djihadistes. Sur son site, le Quai d’Orsay déconseille formellement aux voyageurs de se déplacer dans cette région.

Le cadavre du guide béninois des deux touristes avait été retrouvé, le 4 mai, dans le parc. Un véhicule Toyota blanc, similaire à celui dans lequel circulaient les deux touristes, avait également été découvert incendié à quelques dizaines de kilomètres de là. Les sources sécuritaires et politiques de la région envisageaient la piste d’un enlèvement malgré l’absence de revendications.