Les Balkany devant la justice

Le maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) et son épouse sont jugés pour corruption, prise illégale d'intérêts et blanchiment de fraude fiscale.

C’est un nouveau procès qui s’ouvre pour le couple Balkany. Du 13 mai au 20 juin, le maire LR de Levallois‐Perret (Hauts‐de‐Seine) et son épouse seront jugés pour corruption, prise illégale d’intérêts et blanchiment de fraude fiscale. Quatre autres personnes, dont leur fils, comparaîtront à leurs côtés au TGI de Paris.

Le couple est soupçonné d’avoir dissimulé un patrimoine d’au moins 13 millions d’euros au Fisc. Une enquête a révélé que le couple possédait une villa offshore sur l’île franco‐néerlandaise de Saint‐Martin. Ils continuent à nier l’existence d’une autre propriété non déclarée à Marrakech.

Tentative de suicide

Douze jours avant son procès, Isabelle Balkany avait tenté de mettre fin à ses jours à son domicile de Giverny (Eure), en avalant une quarantaine de médicaments. Avant de passer à l’acte, elle avait rédigé un long billet sur le réseau social Facebook. Elle y avait fait part de sa lassitude face aux multiples instructions judiciaires dont son mari et elles font l’objet depuis trente ans.

« Je suis fatiguée que tout ce que j’ai pu, tout ce que nous avons pu, accomplir pendant tant d’années, (…) soit à jamais effacé par l’encre indélébile d’une instruction exclusivement à charge », avait‐elle publié, en référence à son prochain procès.