Gilets jaunes : l’État renforce son fonds de soutien aux commerçants

Les boutiques et restaurants de 34 centre-villes pourront profiter de 5.5 millions d’euros débloqués par le gouvernement.

Fermeture chaque samedi, dégradations, baisse des ventes… L’impact économique du mouvement des Gilets jaunes a été négatif pour de nombreux commerçants français. Ce mercredi, le gouvernement a annoncé renforcer son fonds de soutien à hauteur de 5.5 millions d’euros.

Le mouvement des Gilets jaunes s’apprête à fêter ses 6 mois

Les commerçants de 34 centre‐villes français pourront en profiter. Cela concerne des villes de 11 régions françaises comme Avignon, Bordeaux, Nantes, Marseille, Saint‐Etienne, Rouen, Quimper ou Toulon. L’Outre-mer est également concernée puisque sept villes réunionnaises sont inclues dans la liste. L’île avait été particulièrement impactée par le mouvement. Selon le président de la Chambre de commerce et d’industrie de La Réunion, Ibrahim Patel, « sur la totalité des 36.000 entreprises de l’île, il y a eu entre 600 et 700 millions euros de pertes ».

Le premier ministre avait annoncé ce fonds début février lors d’un déplacement à Bordeaux. 3 millions d’euros étaient alors évoqués. Le 17 mai prochain, le mouvement des Gilets jaunes fêtera ses six mois. Un anniversaire qui ne fait pas que des heureux. Les actes de vandalisme en marge des manifestations ont coûté 200 millions d’euros aux assureurs, selon une estimation publiée en mars par la Fédération française de l’assurance.