Pourquoi ne faut‐il plus complexer sur les selfies ?

En se prenant en photo sous cet angle, le nez est grossi de plus de 30 %. Explications.

Connaissez‐vous la « Snapchat dysmorphia » ? C’est un terme né aux Etats‐Unis qui désigne les complexes naissant de l’image idéalisée de nous‐mêmes renvoyée par les filtres.

Explications en vidéo par Marie Gendra et Irène Ahmadi.