Aigle Azur : quatre offres de reprise en lice, Air France hors compétition

Nouveau rebondissement dans le feuilleton Aigle Azur. Selon l’AFP, une offre de reprise a été déposée pour la compagnie aérienne Aigle Azur en liquidation judiciaire à la date limite de mercredi minuit. D’après une source proche du dossier, cette offre provient de deux anciens dirigeants d’Air France : Lionel Guérin et Philippe Micouleau. Les deux hommes n’avaient pas déposé d’offre lundi dernier en raison de « conditions non réunies ». Le journal économique La Tribune indique qu’ils auraient depuis trouvé un financement de plus de 20 millions d’euros. 

Reprise par une holding

L’offre de reprise d’Aigle Azur porte sur « la totalité du fonds de commerce ». Elle passerait par une holding de reprise dont les actionnaires seront Lionel Guérin et Philippe Micouleau à hauteur de 30% et une société espagnole : DFO oil product. L’offre est aussi conditionnée à l’obtention d’un prêt de l’Etat à hauteur de 15 millions d’euros, remboursable en sept ans.

Trois autres offres en compétition, Air France se retire

Parmi les autres offres figurent celle de Gérard Houa, actionnaire à hauteur de 19% d’Aigle Azur, celle de Vueling, la compagnie low-cost du groupe IAG, et une offre en nom propre, selon la même source.

De leurs côtés, Air France et Dubreuil n’ont pas déposé d’offres pour la reprise d’Aigle Azur.