Corée du Sud : Le tueur qui a inspiré “Memories of Murder” identifié 30 ans plus tard

La réalité plus forte que la fiction. Le tueur en série, dont les crimes ont inspiré le polar coréen de 2003, Memories of Murder, vient d’être identifié, ce jeudi, plus de trente ans après les faits relatés dans le thriller culte de Bong Joon‐ho.

Spoiler alert, les deux enquêteurs du film ne parviennent pas à retrouver le coupable de ce premier cas de crime en série répertorié en Corée du Sud. Grâce à l’analyse ADN des sous‐vêtements des victimes, les policiers coréens, eux, ont finalement identifié le coupable des meurtres qui ne pourra toutefois pas être poursuivi, les faits étant tous prescrits.

Le suspect déjà incarcéré

L’homme dont l’identité n’a pas été révélée est suspecté des viols puis des meurtres de plusieurs femmes, au moins 10, retrouvées pieds et poings liés entre 1986 et 1991. Dans le film, celui‐ci s’attaque aux femmes seules, les soirs de pluie, en demandant à une radio locale de diffuser toujours la même chanson.

Le suspect désigné par l’enquête est un homme de 56 ans, déjà en prison pour le viol et le meurtre de sa belle‐sœur en 1994. Il nie fermement être l’auteur des faits qui lui sont reprochés. En Corée du Sud,  la prescription pour ce type de crimes est de 15 ans. L’homme ne pouvait donc déjà plus répondre de ses crimes au moment de la sortie du film qu’il a inspiré.