“ Les quatre coins du coeur “, roman inédit de Françoise Sagan, sort en librairie

C’est de manière inédite que “ Les quatre coins du monde ”, un roman inachevé de Françoise Séguin, paraît ce jeudi 19 septembre, quinze ans après sa mort, aux éditions PIon.

Depuis plusieurs mois, des rumeurs couraient dans le milieu de l’édition à propos d’une potentielle publication courant septembre, d’un ouvrage à titre posthume, mais le silence radio de l’éditeur ne laissait place à aucuns soupçons supplémentaires. “Une méthode marketing qui ne sert pas la littérature” selon Pierre Assouline, juré du Goncourt, d’autant plus agacé en cette période de rentrée littéraire. Si ce livre tiré à 70 000 exemplaires suscite des émois, c’est aussi parce que Denis Westhoff, fils de l’auteure, a découvert ce manuscrit “par miracle” peu de temps après le décès de sa mère en 2004.

L’occasion de retrouver Françoise Sagan 

Le livre de 202 pages restant inabouti, ce dernier reconnaît l’avoir retouché. “Le manuscrit était privé de certains mots, parfois même de passages entiers”, raconte celui qui a rédigé la préface pour justifier son action avant d’ajouter que les corrections qui lui semblaient nécessaires ont été réalisées “ en prenant soin de ne pas toucher au style, ni au ton du roman ”.

Et pour cause, le style “saganesque” est perceptible dès les premières lignes de l’oeuvre. Le synopsis, qui tourne autour d’une histoire d’amour interdite entre bourgeois : celle d’un gendre, Ludovic, pour sa belle‐mère, Fanny, n’étonne pas non plus lorsqu’on sait que Françoise Sagan en est l’initiatrice. Considéré par certains comme “un texte trop inachevé” qui louent tout de même le mérite du bouquin ou comme un roman “si inédit et si inégal”, une chose est sûre: cette oeuvre posthume n’a pas fini de faire couler de l’encre.

Irène Ahmadi