PSG-Real : Paris lance parfaitement sa saison européenne

Sans Neymar, sans Cavani, sans Mbappé, le PSG a largement battu le Real Madrid (3–0), ce mercredi 18 septembre. Les Parisiens réussissent parfaitement leur entrée en Ligue des Champions.

Les hommes de Thomas Tuchel se sont rapidement imposés sur la pelouse du Parc des Princes. L’Argentin Angel Di Maria ouvre le bal, en inscrivant un but d’une reprise directe du gauche à la quatorzième minute. Surnommé “El Fideo” (“le spaghetti”), l’attaquant a fait le show. Une grosse dizaine de minutes avant la fin de la première période, il plante un second but (33e) d’un tir brossé à l’entrée de la surface. L’ancien Mancunien aurait pu être l’auteur d’un triplé mais son lob à la soixantième minute s’est envolé au dessus des cages de Thibault Courtois.

Une soirée compliquée pour le Real 

Madrid peut nourrir des regrets. L’équipe de Zinédine Zidane a eu plusieurs occasions de relancer le match. En fin de première période, alors que la “Maison Blanche” accuse deux buts de retard, Gareth Bale signe un but incroyable (35e), avec un lob du pied droit. Mais, après vérification de la VAR, l’attaquant gallois touche le ballon de la main.  Le sort semble s’acharner lorsque Karim Benzema trompe son ancien coéquipier Keylor Navas à la 76e, son but étant cette fois-ci refusé pour un hors-jeu de Vasquez.

En contre-attaque, Thomas Meunier clôt finalement la rencontre, en inscrivant le troisième but de Paris pendant le temps additionnel (90e+2).

Idrissa Gueye l’homme du match 

La grande surprise de ce match reste Idrissa Gueye. Arrivé cet été au PSG, le numéro 6 s’est montré indispensable, disponible et décisif sur le terrain. Avec un taux de 94,5 % de passes réussies, trois dernières passes avant un tir, dont une passe décisive pour Angel Di Maria.

Interrogé en fin de rencontre, l’entraîneur du Real, Zinedine Zidane a reconnu une victoire méritée de Paris et regrette le manque d’intensité de son équipe. ” On n’a pas été performants et à ce niveau de la compétition, si le niveau et le rythme ne sont pas élevés pour nous, c’est très compliqué. ”

L’entraineur Thomas Tuchel s’est lui félicité de cette performance. “C’est notre 1er match de C1, il nous manque trois joueurs clés mais on est capable de faire un match comme une équipe, à un très haut niveau.” L’Allemand reste lucide, la compétition ne fait que commencer, Paris n’a pas fini de faire ses preuves.