Uber annonce un partenariat avec Cityscoot

Le groupe américain a annoncé mercredi matin son partenariat avec la firme française de
partage de scooters.

Une alliance qui permet à Uber de contrôler tous les types de micro‐mobilité. Le géant
américain a annoncé ce mercredi son partenariat avec Cityscoot, plateforme de location de
scooters à courte durée. Effectif avant la fin de l’année, cette collaboration atteste de
l’ambition de Steve Salom, General Manager pour Uber France, Suisse et Autriche, de faire
de Uber une plateforme multimodale. « La voiture individuelle n’est pas l’avenir de la
mobilité » a‐t‐il affirmé au cours de la conférence de presse en ouverture du salon Autonomy
de Paris.

Pour Bertrand Fleurose, patron de Cityscoot, « ce partenariat va
permettre d’accroître le nombre de trajets réalisés par Cityscoot qui dispose
actuellement de 4000 scoots en rendant notre service accessible à de nouveaux
utilisateurs » selon des propos rapporté par Forbes Magazine. L’application Cityscoot sera intégrée dans les
prochaines semaines à celle déjà existante de Uber, tout en conservant sa propre
plateforme. Les utilisateurs parisiens et franciliens auront désormais la possibilité de louer
un scooter pour 29 centimes la minute, soit le tarif actuel.

Lancé en 2016 à Paris par Bertrand Fleurose, Cityscoot est une plateforme de location de
scooters électriques à courte durée, présente dans quatre villes en Europe (Paris, Nice,
Rome et Milan). En janvier 2019, la firme comptait 100 000 utilisateurs réguliers, ne lui
permettant cependant pas encore d’être rentable. Le patron espère cependant atteindre
l’équilibre d’ici à fin 2019.