Grève SNCF : 3 trains sur 10 sont à prévoir aujourd’hui sur l’axe Paris-Atlantique

Suite à la grève de 200 cheminots ce lundi, le trafic des TGV au départ de la gare Montparnasse, à Paris, vers l’axe Atlantique est fortement perturbé. La SNCF prévoit trois trains sur dix dans la journée.

C’est un lundi noir pour les usagers de la SNCF voyageant de Paris vers l’Ouest de la France. Depuis ce matin, un mouvement de grève touche tout l’axe Atlantique, en particulier les lignes Paris-Nantes, Paris-Rennes et Paris-Bordeaux.

Les cheminots de la maintenance en grève

Les employés du centre de maintenance de Châtillon, dans les Hauts-de-Seine (92), protestent contre la fin d’un accord local qui leur assurait douze jours de repos supplémentaires. Cet accord devait être compensé par une renégociation du nombre de week-ends et de nuits travaillés.

Après un week-end fortement impacté par un mouvement social, trois trains sur dix sont à prévoir toute la journée sur ces axes, a annoncé hier la SNCF à l’AFP. «Jusqu’à aujourd’hui, nous avons réussi à maintenir un plan de transports très significatif, avec 80 à 90 % des trains qui circulent. Mais, à partir de ce lundi, on passe à un plan de transports de 30 %», a ainsi déclaré Gwendoline Cazenave, directrice des TGV Atlantique.

Une grève en pleines vacances scolaires

Parmi les trains qui circulent, deux allers-retours sont assurés entre Paris et Nantes, deux sur l’axe Paris-Rennes, et quatre entre Paris et Bordeaux, tous au départ de la gare Montparnasse (XIVe) à Paris.

Les usagers empruntant ces lignes ont normalement reçu un e‑mail ou un SMS de la SNCF, hier dans la soirée, les prévenant que leur train était annulé.

La grève, qui n’a pas fait l’objet d’un droit de retrait ni d’un préavis, survient au milieu des vacances scolaires, sur un axe qui représente habituellement 40% du trafic TGV de la SNCF, soit 200 trains par jour.

Sandrine Tran, édité par Lola Collombat