Paris‐Bercy : clap de fin pour Jérémy Chardy

Le Français Jérémy Chardy (65e) a été stoppé par le Chilien Cristian Garin (42e) en trois sets 6–7 (4/7), 6–4, 7–6 (8/6), au terme d’un match disputé. Il aura malgré tout fait sensation durant le tournoi.

Après avoir obtenu trois balles de match dans le jeu décisif du 3e set, Jérémy Chardy s’incline au tie break, 8–6. Le Chilien Cristian Garin n’a rien lâché, et a tenu jusqu’au bout dans un match très serré. Issu des qualifications, le Français a sans doute payé la fatigue accumulée lors des rencontres précédentes — il disputait son cinquième matchs en à peine six jours.

On se souviendra de son incroyable prestation et de ses quatorze balles de break sauvées face à Daniil Medvedev, mardi soir. Sans aucun doute l’une des plus belles victoires de sa carrière.

«Quand tu joues un match comme ça sur le Central en France, et qu’en plus tu le gagnes, c’est juste une sensation magnifique. Le public m’a bien aidé», a déclaré le joueur de 32 ans en conférence de presse. La rencontre lui a permis de mettre un terme à une triste série de dix défaites, face à des membres du top 10.

Le Palois a fait vivre de très belles émotions au public sur les cours de Bercy… mais aussi à son futur bébé. «Le bébé a déjà des émotions, parce que Susan, ma femme, qui est enceinte, vit intensément mes matches. Maintenant, je joue aussi pour ma famille, j’espère que mon enfant me verra jouer», a déclaré en souriant le 65ème mondial. Il boucle malgré tout l’année sur un excellent tournoi.

Célia Sommer