Paris‐Bercy : trois Français toujours dans la course

Après les éliminations de Benoit Paire et Corentin Moutet hier, trois français sont toujours en lice : Jérémy Chardy, Jo‐Wilfried Tsonga et Gaël Montfils. 

Trois rencontres sur huit mettront à l’honneur les joueurs français, ce jeudi 31 octobre. C’est Jérémy Chardy qui ouvre le bal des huitièmes ce matin. Issu des qualifications, le Palois vit une très belle semaine dans la capitale. «Quand tu joues comme ça sur le Central de Bercy, c’est une sensation magnifique», a confié le joueur en conférence de presse. Il espère poursuivre l’aventure aujourd’hui, en s’imposant face au Chilien Christian Garin, 42ème au classement ATP.

De son côté, Jo‐Wilfried Tsonga s’est offert hier soir Berrettini, en dominant solidement la rencontre. «J’ai joué mon meilleur tennis de la saison. Cette victoire, ça veut dire que mon jeu est revenu à un très bon niveau. Le but maintenant, c’est d’enchaîner», a déclaré le 35e mondial. Il espère s’imposer cet après‐midi face à l’Allemand Jan‐Lennard Strutt. 

Gaël Monfils quant à lui avoue être écrasé par la pression. Son objectif est clair : intégrer le top 10. «Il faudra battre Radu Albot, et c’est exactement le type de jeu qui va être horrible pour moi. Je ne sais même pas si j’ai envie d’en parler, tellement ça me fait déjà mal.», a‐t‐il avoué en conférence de presse hier soir. «Il est en confiance et il faudra se méfier. Il a l’air bien en forme le Radu. Il sait que j’ai la pression et il aime ça, il va être content de me tenir et va essayer de m’enfoncer», a poursuivi le 13ème joueur mondial. 

Revoir Monfils sur les cours est déjà une victoire en soi. Il était absent du tournoi depuis 2015. Pourtant, les planètes semblent s’aligner cette année pour le Français. Seule une victoire en finale de Stan Wawrinka, également qualifié en huitièmes de finale du Rolex Paris Masters, pourrait encore l’empêcher d’intégrer le Top 8 si ce dernier atteignait le dernier carré.

Tout le programme des huitièmes de finale :

 Jérémy CHARDY (FRA) — Cristian GARIN (CHI)

Grigor DIMITROV (BUL) — Dominic THIEM (AUT) [5]

Novak DJOKOVIC (SRB) [1] — Kyle EDMUND (GBR)

Jan‐Lennard STRUFF (GER) — Jo‐Wilfried TSONGA (FRA) 

Stan WAWRINKA (SUI) [16] — Rafael NADAL (ESP) [2]

Gaël MONFILS (FRA) [13] — Radu ALBOT (MDA)

Alex DE MINAUR (AUS) — Stefanos TSITSIPAS (GRE) [7]

Alexander ZVEREV (GER) [6] — Denis SHAPOVALOV (CAN)