Grève du 5 décembre : les mobilisations et perturbations dans les grandes villes de France

Lyon, Rennes, Nantes, Marseille... les grandes villes de France se préparent aussi à la journée de mobilisation du 5 décembre.

La mobilisation du 5 décembre contre la réforme des retraites promet d’être forte à Paris mais aussi dans plusieurs métropoles françaises. Les impacts sur les transports varient d’une ville à l’autre. Il y a celles qui ont fait en sorte que leurs événements phares du week-end ne soient pas trop perturbés, celles où les transports circuleront en grande majorité et celles où le jeudi s’annonce noir.

  • Rennes : le métro circulera normalement, les Transmusicales seront épargnées

Le réseau rennais de transport en commun (STAR) a annoncé la circulation normale du métro. En revanche, de nombreuses lignes de bus seront totalement à l’arrêt. Les festivaliers des Transmusicales ( le plus important festival rennais ) peuvent être rassurés, puisque les navettes seront assurées. Ils pourront donc rejoindre le parc des expositions pour profiter des différents concerts.

A Rennes aussi, une mobilisation est prévue. À l’appel de l’intersyndicale CGT, FO, Solidaires et FSU d’Ile-et-Vilaine, le cortège s’élancera esplanade de Gaulle, à 10 h 30.

https://twitter.com/STARmeparle/status/1202176135653707776

  • Lyon : la ville organise ses réseaux pour la fête des lumières

Cette année, les festivités nocturnes lyonnaises qui démarrent jeudi pour quatre jours devraient pouvoir se dérouler sans problèmes majeurs. La société de transport Keolis a annoncé que la circulation des métros, tramways et funiculaires sera normale demain, jour d’inauguration de la fête des lumières. Pour le bus, seules 10 lignes ne circuleront pas sur plus d’une centaine.

Concernant la manifestation, les militants sont invités à se rassembler à 10h30 devant la Manufacture des Tabac dans le 8e arrondissement. Le cortège va ensuite prendre la direction de la place Jean Macé avant de rejoindre la place Bellecour.

https://twitter.com/TCL_SYTRAL/status/1201903357893459970

  • Toulouse : des perturbations à géométrie variable

À Toulouse, les deux lignes de métro fonctionnement normalement jeudi puisque les rames sont automatiques. En revanche, le réseau d’autobus et de tramway ne devrait être assuré qu’à 60 %, trois syndicats ayant déposé un préavis de grève. Concernant les trains, l’Occitane sera la deuxième région la plus touchée par la grève après la Bretagne, selon la SNCF. Les lignes de TER seront à l’arrêt et aucun autobus de substitution n’est prévu.

Dans la « ville rose », le rendez-vous de la manifestation est fixé à 14 heures place Saint-Cyprien.

  • Montpellier : le réseau fonctionnera de 6h à 20h

Le réseau de transport de Montpellier Méditerranée Métropole annonce sur son site que le réseau fonctionnera en service réduit de 6h à 20h. Aucun bus ni tramway ne circulera en soirée. L’ensemble des lignes du réseau TaM sera perturbé. La plupart des navettes de bus passeront toutes les 40 à 50 minutes. Pour les tram, l’attente pourra varier de 15 à 40 minutes.

Pour la capitale du Roussillon, le rendez-vous de la mobilisation sociale est donné à 10h30 sur l’esplanade du Peyrou.

 

  • Nantes : un nouveau samedi de manifestation

La mobilisation s’annonce forte dans la métropole nantaise, habituée des mouvements sociaux. Le 13 mai 2003, la manif contre la réforme des retraites avait réuni 40 000 personnes. Le départ de la manifestation est annoncé à 10h30 au miroir d’eau.

Du côté des transports, la société Semitan gérant les bus et tramways « assurera sa mission de service public et garantit que l’ensemble de son réseau », malgré des appels lancés par deux syndicats. Le réseau devrait fonctionner dans son ensemble mais en horaires « jour jaune », c’est-à-dire, les horaires des samedis et vacances d’été. Seules quelques lignes de bus fonctionneront normalement. Néanmoins, la manifestation risque d’interrompre la circulation dans le centre-ville de Nantes, là où convergent bon nombre de lignes de bus et les trois lignes de tramway. Pour tenir ses usagers informés tout au long de la journée, le site actualisera chaque perturbation dans la rubrique info trafic. 

  • Bordeaux : un tram toutes les 15 minutes

La société de transport Keolis Bordeaux a annoncé un « trafic extrêmement perturbé » pour la métropole bordelaise. Les trois lignes de tram ne fonctionneront que de 6h30 à 20h30 avec une rame toutes les 15 minutes. La moitié des lignes de bus ne circuleront pas. Concernant les conditions de circulation, des perturbations sont prévues à partir de 11 heures avec la manifestation qui partira place de la République.

  • Lille : « aucun train, ni TER, ni TERGV, ni Eurostar »

La métropole lilloise promet aussi de connaître une journée noire. Bien qu’entièrement automatique, le métro verra une de ses deux lignes fermées. Les bus de la métropole devraient tourner à 30 %. Du côté des trains, le vice-président aux Transport de la région Franck Dhersin a annoncé qu’il n’y aura « du 5 au 9 (décembre) probablement aucun train, ni TER, ni TERGV, ni TGV ni Eurostar ». Selon lui, la grève devrait affecter les aiguillages. Dans l’après-midi, les manifestants sont appelés à se retrouver à la place Simon Volant pour un départ à 14h30.

  • Marseille : « perturbation massive des transports publics »

Pour le moment, la Régie des Transports Marseillais, n’est pas en mesure de fournir un état probable de la circulation des bus, métros et tramways. Mais selon l’opérateur de transport, les perturbations des transports publics s’annoncent massives pour la journée de demain. Le site de la CGT a fait savoir que le cortège s’élancera de la Canebière, quai de la fraternité, à 10h30.