Macron a‑t-il vraiment déclaré que “si on a 200€ pour des cadeaux, on n’a pas besoin d’une augmentation”?

Une information qui circule sur les réseaux sociaux assure qu'Emmanuel Macron aurait déclaré à une caissière "si on a 200€ pour des cadeaux, on n'a pas besoin d'une augmentation". C'est faux et on vous explique pourquoi.

C’est une histoire qui circule de façon virale sur les réseaux sociaux en cette journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Celle d’un article évoquant Emmanuel Macron qui se promène, est pris à partie par une caissière qui se plaint de sa situation financière précaire, et lui rétorquerait :

“Oui non, mais je vois bien ce que vous voulez dire, mais vous ne semblez pas voir ce que l’on devrait vous répondre. Vous avez des enfants ? Deux ? Vous allez leur offrir des cadeaux ? Ben voilà, comment voulez-vous que je vous écoute dire que vous voulez des conditions de vie plus décentes et un SMIC à 1500€ quand en même temps vous me montrez que vous avez de l’argent à dépenser pour des cadeaux ? Si on a 200€ pour des cadeaux, on n’a pas besoin d’une augmentation.”

La caissière s’offusque et lui répond qu’elle fait des sacrifices pour offrir des cadeaux à ses enfants, mais Macron reste impassible : « Des sacrifices ? Si vous recevez également des cadeaux, c’est un retour sur investissement. Est-ce qu’on peut discuter intelligemment ici ?”

Vague d’indignation sur les réseaux sociaux. “On a un président sans cœur…”, réagit par exemple une internaute dans les commentaires sous la publication, lorsqu’un autre décrit Emmanuel Macron comme un “odieux personnage qui nous méprise.” Sur Twitter, les réactions ne se font pas attendre non plus, et l’article est partagé à de nombreuses reprises.

https://twitter.com/Taousertova/status/1202328890519232514

Sauf que… tout cela est faux. Emmanuel Macron n’a jamais prononcé ces phrases.

Franche Info, un site ouvertement parodique

C’est le site Franche Info, parodie travaillée de France Info — le logo, la police d’écriture sur le site, même le nom sur Twitter (Franchetvinfo) ressemblent comme deux gouttes d’eau à ceux de la chaîne du service public- qui est à l’origine de l’article. Habitué d’articles au style plus “Gorafiesque” et visiblement humoristique, l’auteur, qui se fait appeler “Alexander Goldman”, a récemment publié plusieurs articles très réalistes, comme le tout dernier, à l’heure où ces lignes sont écrites : “Flash: des blindés se dirigent actuellement sur la capitale.”

C’est cette vraisemblance qui a semé la confusion chez les centaines d’internautes qui ont partagé l’article, alors même que Franche Info ne cache pas son caractère parodique et l’affiche sur son site: “Tous les articles présents sur notre site sont faux. Les noms d’auteurs sont des pseudonymes. Les témoignages, enquêtes et noms de personnages utilisés dans nos articles sont fictifs. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises réelles est ici à but purement satirique.” Les audiences de Franche Info sont d’habitude assez faibles.

La fausse sortie d’Emmanuel Macron a en réalité été remarquée après avoir été partagée par le site coutumier de ce genre d’intox Linfopopular.net. Dans un contexte comme celui de la grève contre la réforme des retraites, que 210News a suivi pour vous, ce genre de fausses infos se propage encore plus facilement. Trop facilement, comme le remarque d’ailleurs un Twittos.