Retour en photo sur la grève du 5 décembre à Paris

Journée de grève nationale : ce jeudi 5 décembre, 250 000 personnes ont défilé dans les rues de Paris. Retour en photo sur cet événement d'ampleur dans la capitale.

Selon la CGT, 250 000 personnes ont défilé dans les rues de Paris contre la réforme des retraites ce jeudi 5 décembre. SNCF, RATP, étudiants, Gilets Jaunes, personnel hospitalier, profs, syndicats… Toutes sortes de profils dans cette manifestation patchwork avec un seul mot d’ordre : faire reculer le gouvernement.

Retour en photo sur la manifestation de gare du Nord à place de la République.

Les manifestants ont apporté leurs pancartes.

Beaucoup de personnes comme cette femme ont préféré cacher leurs visages.

La lutte contre le réchauffement climatique figurait en tête de liste des revendications.

Des jeunes défilaient sous le drapeau d’Extinction Rébellion, association écologiste.

Certains sont venus en famille, avec leurs enfants.

Le mot d’ordre : “Rêve générale”.

 

Les fumigènes étaient de sortie.

De nombreux pompiers se sont joints au cortège.

Le rendez‐vous était fixé entre gare du Nord et gare de l’Est.

Les manifestants ont remonté le boulevard Magenta…

… jusqu’à place de la Nation.

En passant par la place de la République.

Les cheminots se sont mobilisés en nombre.

De même que les professeurs, qui se mobilisaient contre la réforme des retraites, mais aussi contre la réforme du baccalauréat.

Les professeurs rappellent qu’ils sont toujours dans le flou alors que les premières épreuves du bac devraient arriver le mois prochain.

Beaucoup de manifestants se disent prêt à se remobiliser.

Le personnel hospitalier était également mobilisé.

De nombreux partis politiques et syndicats étaient présents.

Des manifestants étaient complètement équipés : casques de vélo ou de scooter, masque, lunettes…

Certains manifestants avaient apporté leur gilet jaune.


La figure du joker, symbole de protestation international depuis la sortie du film du même nom, a été aperçue à plusieurs reprises pendant la manifestation.

Les revendications écologistes tenaient une place de choix dans le cortège.

La nuit tombée, le cortège s’est éparpillé peu à peu. Seuls quelques uns sont arrivés jusqu’à Nation.