Le live du vendredi 6 décembre : 350 kilomètres de bouchons, un niveau exceptionnel

13h40 ‑RETRAITES - Edouard Philippe fera cette après-midi une courte déclaration depuis Matignon pour «préciser le calendrier des prochains jours», a déclaré Matignon.

13H30 — RETRAITES - 30% d’activité en moins a été enregistrée chez certains commerçants d’après la fédération de commerçants. Elle a fait part de “ses vives inquiétudes” si le mouvement devait perdurer. L’alliance du commerce a, pour sa part, estimé que «bien que les dégradations matérielles aient été limitées lors des manifestations, l’impact de la grève est particulièrement fort dans les centres-villes, des métropoles et grandes villes du fait de la grève des transports, de l’importance baisse de trafic en magasin mais aussi de la fermeture, complète ou partielle de très nombreux commerces». 
jjjj
13H12 — CARBURANTS - Cinq dépôts de carburants sont bloqués aujourd’hui dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites, selon Total : des dépôts des raffineries de Donges, La Mède, GrandPuits et Normandie étaient bloqués, ainsi qu’un dépôt à Dunkerque. “Les stocks de carburants sont bons et l’approvisionnement continue de se dérouler normalement”, a toutefois assuré le ministère de la Transition écologique et solidaire dans un communiqué.
jjjj
13H05 — BD - Les scénaristes Gwen de Bonneval et Fabien Vehlmann reçoivent le prix Goscinny pour “Le
dernier Atlas” (Dupuis), premier volet d’une uchronie qui mêle guerre d’Algérie et grand banditisme d’aujourd’hui. Le Prix Goscinny (du nom de René Goscinny, scénariste d’Astérix et de Lucky Luke notamment) a été créé pour mettre en valeur le travail des scénaristes de bande dessinée.
jjjj
12H55 — JUSTICE - Le conseil constitutionnel a confirmé l’interdiction de procéder à la captation d’images et d’enregistrements lors de procès et de les diffuser, estimant qu’elle était nécessaire pour garantir la sérénité des débats et prévenir toute atteinte à la vie privée.  
jjjj
12H40 ‑GREVE SNCF- Près d’un tiers des cheminots sont en grève, c’est à dire 87,2% des conducteurs d’après la direction. 
dddddddddd
12H20 — RUGBY - Le Racing 92 licencie le Fidjien Nakawara, qui avait manqué la reprise de l’entraînement. L’une des figures du Top 14 était rentré deux semaines de retard de ses congés après la Coupe du monde en rugby, en novembre. «Cette décision, prise en concertation avec la direction sportive du club, fait suite aux manquements disciplinaires avérés de Monsieur Leone Nakawara, le 28 octobre 2019». 
jjjj
12H00 — RETRAITES - Une nouvelle journée de mobilisation le mardi 10 décembre est prévue, après une première journée de mobilisation réussie. Les organisations se réunissaient ce matin au siège de Force Ouvrière, avenue du Maine pour décider des suites à donner au mouvement. A la sortie, FO, CGT , FSU et Solidaires se sont mis d’accord sur une nouvelle date de manifestation à accrocher au calendrier: le 10 décembre. La manifestation devrait partir d’Invalides pour rejoindre Denfert-Rochereau. Dans le même temps, ils ont invité les secteurs en grève reconductible à la poursuivre.
jjjj
11H40 — NATATION - Florent Manaudou qualifié pour les demi-finales avec le meilleur temps des séries. Présent en séries du 50 mètres nage libre des Championnats d’Europe en petit bassin de Glasgow, Florent Manaudou a facilement remporté sa course en 21’’06. Le Français a réalisé le meilleur temps de tous les engagés, et battu le chrono de son principal concurrent, le Russe Vladimir Morozov (21’’08). Chez les autres Tricolores, Maxime Grousset s’est qualifié également, avec le douzième temps en 21’’47. En revanche, Clément Mignon est éliminé. Les demi-finales seront disputées ce vendredi à 18h00, et la finale à 20h03.
jjjj
11H20 — MANIFESTATIONS - Une des journalistes de Ouest France a été touchée par un tir de LBD hier lors de la manifestation à Nantes. Elle n’a pas été touchée au visage.

 

 

11H00 — POLITIQUE - «Jamais de la vie, il n’y aura de convergence LFI/RN», assure Manon Aubry. L’eurodéputée a dénoncé une «fausse polémique» après les propos de Jean-Luc Mélenchon à l’égard de Marine Le Pen la veille. La chef de file de la France insoumise avait déclaré jeudi que la présidente du Rassemblement national faisait un «progrès en direction de l’humanisme» en soutenant la mobilisation contre la réforme des retraites. «Même Madame Le Pen dit qu’il faut manifester, c’est un grand progrès, d’habitude elle passe son temps à chercher des pouilles aux Arabes et aux musulmans», avait-il affirmé, déclenchant des critiques dans la classe politique.

 

 

10H44 — JUSTICE- François Bayrou au tribunal de Paris pour être entendu sur les emplois fictifs du MoDem. Il s’agit de l’affaire des assistants d’eurodéputés du parti centriste qui pourrait lui valoir une mise en examen. Il est arrivé peu avant 9h30 au tribunal, accompagné de son avocat, et s’est dirigé vers le bureau de la juge Charlotte Bilger, chargée de cette enquête dans laquelle une douzaine de personnes ont été mises en examen ces dernières semaines. Les dernières en date sont notamment Marielle de Sarnez, vice-présidente du parti, et Michel Mercier, ancien garde des Sceaux.
dddddddd
10H31 ‑GREVES - A Toulouse, des échauffourées en fin de manifestation ont fait 5 blessés légers dont trois policiers. En dépit des incidents, le Premier ministre, Edouard Philippe, a “rendu hommage” aux syndicats, notant que dans “un très grand nombre de villes”, les manifestations “se sont bien passées car elles ont été bien organisées”. Le chef de file de l’opposition de gauche radicale, Jean-Luc Mélenchon, a estimé que ce 5 décembre marquerait “une date dans l’histoire sociale de ce pays” et assuré que “le bras de fer” ne faisait que commencer. Le mouvement touche également les enseignants, les retraités, les étudiants, les avocats, le secteur de l’énergie, ou encore les policiers, qui ont bloqué des commissariats hier.La tour Eiffel et plusieurs des principaux musées de Paris étaient totalement ou partiellement fermés hier. De nombreuses écoles sont restées portes closes, et certaines pourraient encore rester fermées aujourd’hui.

 

 

10H22 — FAIT DIVERS - Il y a 33 ans, le jeune Malik Oussekine était tué par des voltigeurs de la police à Paris. «Il faut s’en souvenir», écrivait en mai, Dominique Sopo, président de SOS Racisme et Dany Terbèche, cousin de Malik Oussekine. Il faut s’en souvenir car 33 ans plus tard, les assauts à sa mémoire de manquent pas. Cette année le député LREM Jean-Michel Fauvergue, ancien patron du RAID a enjoint la télévision «d’oublier l’affaire Malik Oussekine».

 

 

10H10 — CHANGEMENT CLIMATIQUE- Cinquante-six ours polaires se sont rassemblés aux abords d’un village de Tchoukota, en Russie, dans l’extrême nord-est de la Russie, nourris par les habitants à cause du retard de la formation de la banquise. Selon les médias russes et l’organisation environnementale WWF, 56 ours se trouvent actuellement près du village de Ryrkaïpiï la glace sur la mer n’étant pas assez solide pour leur permettre de partir en chasse, conséquence a priori du changement climatique. Avec l’arrivée des bêtes, les villageois ont disposé à bonne distance du village des cadavres de morses pour nourrir les plantigrade.

 

 

10H06- GREVES - Le taux de grévistes dans l’Education nationale est de 10%, peut-être même un peu moins, a déclaré Jean-Michel Blanquer, après une très forte mobilisation la veille pour la premier jour de grève contre la réforme des retraites. Hier, la mobilisation dans l’éducation contre la réforme des retraites s’est traduite par un taux de grévistes de 51,15% dans le primaire et de 43,32% dans le secondaire selon le ministère. Les syndicats ont eux avancé des chiffres bien supérieurs: 70% dans le primaire selon le Snuipp-FSU premier syndicat du primaire, et 75% dans le secondaire, selon le Sens-FSU.

 

 

9H55 — ACCIDENTS - Un accident entre deux autocars scolaires s’est produit ce matin près de Métabief (Doubs), faisant neuf blessés légers, dont un chauffeur, d’après le dernier bilan de la préfecture du Doubs. Le choc latéral entre les deux véhicules qui transportaient une cinquantaine de lycéens et de collégiens âgés de 12 à 17 ans, est survenu peu après 7h à une intersection sur la commune de Saint-Antoine, d’après la gendarmerie. Les circonstances exactes de l’accident ne sont, elles, par encore établies.Une cellule d’urgence médico-psychologique a été mise en place et les élèves ont été pris en charge dans une salle chauffée.

9H42 — MISSILES ‑Moscou et Ankara travaillent sur un nouveau contrat de missiles S‑400. La Russie et la Turquie travaillent sur le contrat en vue de la livraison de missiles russes S‑400 supplémentaires à Ankara, rapporte l’agence de presse russe Interfax. Le patron de l’agence publique russe d’exportations militaires Rosoboronexport exprimait le mois dernier l’espoir de finaliser au premier semestre 2020 un nouvel accord avec Ankara.

9H30- GREVES- Agnès Buzyn et Jean-Paul Delevoye recevront les syndicats et le patronat lundi. Ils recevront les représentants syndicats et patronaux au ministère des Solidarités, annonce la ministre ce vendredi matin sur Europe 1, au lendemain de manifestations massives contre la réforme des retraites. Selon elle, «la colère des Français» a été «entendue».

9H20 — TELETHON– Les équipes du Téléthon sont dans les starkings-blocks. La 33e édition du marathon télévisuel organisé par l’Association française contre les myopathies télévisuel se tient ces vendredi 6 et samedi 7 décembre. Pour Nolwen Le Floch, directrice de la collecte et de la mobilisation, le Téléthon est n week-end de «solidarité unique au monde»; Chaque année, il rassemble 250 000 bénévoles et plus de 4 millions de participants.

9H10 — BRESIL — La justice brésilienne a ordonné à Flamengo le paiement mensuel de 10 000 reais soit 2 150 euros à titre provisionnel aux familles des dix jeunes morts début février dans l’incendie du centre d’entraînement du club brésilien à Rio.

8H46 — RETRAITES– Au lendemain de la mobilisation contre la réforme des retraites, la ministre des Solidarités Agnès Buzyn a annoncé qu’elle recevrait lundi tous les partenaires sociaux avec le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye.

8H43 — VOLS — Plusieurs compagnies aériennes annoncent des suppressions de vols ce vendredi en raison du mouvement de grève contre la réforme des retraites. La compagnie britannique EasyJet prévoit 210 vols annulés et des retards. Sa concurrente irlandaise Ryanair va être «contrainte d’annuler un certain nombre de vols», mais ne donne pas de chiffres. Pour Transavia France, ce sont «20% des vols» qui ne partiront pas.

8H40 — UBER- Uber admet dans un rapport avoir enregistré près de 6000 agressions sexuelles en deux ans aux Etats-Unis. Ce chiffre comprend des attouchements, des tentatives d’agression et des viols. Le même rapport dénombre 19 homicides sur la même période.

8H30- GREVES–  Plus de 350 kilomètres de bouchons ont été enregistrés ce vendredi, peu avant 08H00,  sur les routes d’Île-de-France, en raison de la paralysie des transports en commun liée à la mobilisation contre la réforme des retraites, selon le site d’information routière Sytadin.

 

Titres. Pour commencer, les actualités principales de ce matin :

Grève. L’intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, FSU…) et les organisations de jeunesse se réunissent ce vendredi matin au siège de Force ouvrière pour décider de la suite, au lendemain d’une journée de mobilisation massive contre le projet de réforme des retraites du gouvernement. Retrouvez notre récit de la manifestation ici. 

Transports. La grève continue aujourd’hui et les transports demeurent très perturbés : environ 90% des TGV sont annulés, ainsi que 70% des liaisons TER, a annoncé la SNCF. Les trajets TER maintenus seront «essentiellement assurés par bus». En région parisienne, il y aura  «15% en moyenne» des Transilien (RER SNCF, trains de banlieue). Les Intercités et les trains à l’international (Eurostar, Thalys…) seront «très perturbés». En Ile-de-France, la situation est similaire à celle de jeudi.

Etats-Unis. La cheffe des démocrates au Congrès, Nancy Pelosi, a demandé que soit rédigé l’acte d’accusation contre Donald Trump, coupable selon elle d’«abus de pouvoir». «Nous gagnerons» la bataille, a réagi le président américain, qui s’est dit pressé du procès au Sénat, où la majorité républicaine devrait le faire acquitter.

8H07 : Bonjour à tous et bienvenue sur ce live !