Affaire Griveaux : Piotr Pavlenski et Alexandra Taddeo présentés à un juge d’instruction

Le couple est susceptible d'être mis en examen par ce magistrat, dans le cadre d'une information judiciaire qui sera ouverte mardi matin.

Placés en garde à vue dans l’enquête sur la diffusion de vidéos intimes de l’ex-candidat LREM à la mairie de Paris Benjamin Griveaux, l’artiste russe, Piotr Pavlenski, et sa compagne, Alexandra Taddeo vont être présentés à un juge d’instruction.

Le couple est susceptible d’être mis en examen par ce magistrat, dans le cadre d’une information judiciaire qui sera ouverte mardi matin, a indiqué le parquet de Paris à l’AFP. Cette affaire, qui a bouleversé la campagne des municipales à Paris, a poussé M. Griveaux à renoncer à être la tête de liste du parti présidentiel, finalement récupérée par l’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Alexandra de Taddeo confirme être la destinataire des vidéos

Le performeur russe et sa compagne, Alexandra de Taddeo, une étudiante en droit parlant plusieurs langues, dont le russe, ont été placés en garde à vue pour « atteinte à l’intimité de la vie privée » et « diffusion sans l’accord de la personne d’images à caractère sexuel », dans le cadre de l’enquête ouverte samedi à la suite du dépôt d’une plainte contre X de M. Griveaux. L’artiste russe a dit être à l’origine de la publication des vidéos intimes sur le site « Pornopolitique.com ».

Selon Le Parisien, sa compagne a confirmé avoir été la destinataire des vidéos intimes en désignant Benjamin Griveaux comme l’émetteur. Elle affirme cependant être étrangère à la mise en ligne des vidéos n’avoir découvert leur diffusion qu’à posteriori. Elle se défend par ailleurs de toute acrimonie vis à vis de l’ex-candidat LREM à la mairie de Paris mais ne se désolidarise pas de cette initiative. L’activiste russe a choisi, lui, de garder le silence durant sa garde à vue.