Procès Fillon : l’Assemblée va réclamer plus d’un million d’euros à l’ancien Premier ministre

L'Assemblée nationale a prévu de demander plus d'un million d'euros de dommages et intérêts à l'ancien Premier ministre ainsi qu'à son suppléant alors que le procès du couple Fillon pour soupçons d'emplois fictifs s'ouvre le 24 février devant le tribunal correctionnel de Paris.

1 081 219 euros. C’est la somme à titre de dommages et intérêts que prévoit de demander l’Assemblée nationale à l’ancien Premier ministre François Fillon ainsi qu’à son ancien suppléant Marc Joulaud, dans le cadre de l’affaire des emplois présumés fictifs, selon une information de BFM-TV. De son côté, Europe 1 détaille que l’Assemblée va réclamer 401 230,19 euros à François Fillon et 679 989,32 euros à Marc Joulaud.

Début du procès du couple Fillon le 24 février

Après plus de deux ans d’instruction, le procès de François et Penelope Fillon dans l’affaire des soupçons d’emplois fictifs débutera le 24 février prochain devant le tribunal correctionnel de Paris. L’ancien candidat à la présidentielle de 2017 est suspecté d’avoir employé fictivement sa femme Penelope pendant des années. Elle aurait perçu plus d’un million d’euros pour des emplois d’assistante parlementaires est poursuivie pour « complicité de recel » des délits de détournement de fonds publics et d’abus de biens sociaux.

Son mari devra lui répondre de « détournement de fonds publics » sur plusieurs périodes entre 1998 et 2013, « complicité et recel » de ce délit, « complicité et recel d’abus de biens sociaux ». L’ancien suppléant à l’Assemblée nationale de François Fillon, Marc Joulaud, sera jugé pour « détournement de fonds publics ».