Sécurité routière : le nombre de morts en hausse de 9,7 % au mois de janvier

En janvier 2020, 260 personnes ont perdu la vie dans un accident de voiture, contre 237 en janvier 2019.

Le nombre de morts sur les routes a augmenté de 9,7 % au mois de janvier 2020 par rapport à janvier 2019, d’après l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière. 260 morts ont été recensés en janvier 2020, contre 237 au même mois l’année dernière, soit 23 personnes décédées en plus.

Dans les Outre-mer, 16 personnes sont décédées sur les routes en janvier 2020, soit quatre personnes tuées en moins par rapport à janvier 2019. Par ailleurs, en France métropolitaine, 5628 personnes ont été blessées, ce qui constitue une hausse de 18,4 % par rapport à janvier 2019.

Le rôle des 80km/h

En 2019, 3939 personnes ont perdu la vie dans un accident, un chiffre en baisse de 0,3 % par rapport à l’année 2018. Neuf personnes de plus étaient décédées. Un chiffre qualifié d’ « historiquement bas », par le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, à l’occasion de la présentation du bilan 2019, samedi 1er février 2020. Le gouvernement avait attribué ce chiffre à l’entrée en vigueur en 2018 de l’abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires.
La mesure, qui avait provoqué l’ire des Gilets Jaunes et d’un certain nombre d’élus de communes, fait néanmoins l’objet d’un assouplissement. Au cas par cas, un relèvement à 90 km/h sur certaines routes est désormais possible. Ce sont les départements qui décident de l’éventuel retour à 90 km/h, grâce à une dérogation prévue par la loi d’orientation des mobilités (LOM), promulguée en décembre dernier.