[LIVE] Mobilisation contre les retraites : plusieurs milliers de manifestants à Paris

La dixième journée interprofessionnelle de grève et de manifestations contre la réforme des retraites a lieu ce jeudi 20 février. La manifestation s'est élancée à Paris de la Place du 18 juin 1940. Le cortège ira jusqu'à la Place d'Italie. Suivez notre live ici.

Alors que des mobilisations ont lieu dans toute la France, des milliers de personnes manifestent à Paris pour une dixième journée interprofessionnelle contre la réforme des retraites. Lors du précédent appel interprofessionnel, le 6 février, la CGT avait décompté 130.000 manifestants à Paris, le ministère de l’Intérieur 15.000.

16h20 — Les derniers manifestants sont toujours Place d’Italie, la manifestation prend fin

15h51 — Au niveau de la Pitié-Salpêtrière, une poignée de manifestants tente de dévier de l’itinéraire autorisé. Les CRS les en empêchent.

15h32 — Pendant ce temps, les débats continuent dans l’Assemblée au sujet de la réforme des retraites.

15h25 — Le cortège, qui se dirige vers Place d’Italie, fait une pause à 800 mètres de là, Boulevard Saint Marcel

15h19 — « Cette réforme va transformer le système comme le système américain du chacun pour soit » dénonce Anne, une sociologue. De son côté, Serge estime que « la réforme des retraites est une bonne réforme pour le capitalisme. Il faut une révolution et pour cela, je continuerai à manifester tant que ça ne changera pas », poursuit-il.

15h10 — Premières tensions. Comme l’a constaté notre reporter sur place, le ton monte à l’avant du cortège.

14h45 — Parmi les manifestants, des militants syndicaux, des “gilets jaunes”, des blouses blanches ou encore des cheminots du RER se promenant avec une cagnotte. Les députés LFI Adrien Quatennens ou François Ruffin sont également dans le cortège parisien.

14h30 — Retraités, étudiants, cheminots … les manifestants sont nombreux et ont des revendications très variées.

14h00 — La manifestation s’élance du boulevard Montparnasse.

 

13h30 — « C’est grâce à la mobilisation qui dure depuis le 5 décembre qu’il y a un tel débat à l’Assemblée nationale », a assuré Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, juste avant le début du défilé.