Constructeurs automobiles : Bruno Le Maire promet des aides… contre relocalisation

Un plan d’aide aux constructeurs automobiles est en préparation au gouvernement. Il pourrait être conditionné à la relocalisation d’une partie de la production. 

Il déplore que l’industrie française ait “trop délocalisé”. Le ministre de l’Économie Bruno le Maire a annoncé sur BFM Business ce matin travailler sur un soutien financier à destination des constructeurs automobiles. Il envisage d’octroyer ces aides en contrepartie d’efforts de relocalisation de la production.

“Nous sommes prêts à vous aider, nous sommes prêts à améliorer par exemple les primes à la conversion, nous sommes prêts à regarder ce qui peut améliorer votre compétitivité sur le site de production français, a‑t-il promis. La contrepartie, ça doit être : quelle relocalisation est-ce-que vous envisagez ?”

Chute des ventes

L’épidémie de coronavirus a fortement affecté le secteur automobile. En avril, les ventes de véhicules neufs ont chuté de 88,8% en France par rapport à 2019. La baisse atteint 84,3% pour le groupe PSA et 83,8% pour Renault. Même avec un ambitieux plan de relance, le comité des constructeurs français d’automobiles prévoit une chute de 20% du marché sur l’année 2020, rapporte Le Monde.

Le ministre de l’Économie rencontrera les représentants de la filière cette semaine. A la suite de ces annonces, le titre Renault a gagné plus de 6% à l’ouverture de la Bourse de Paris. Celui de Peugeot a augmenté de 1%.